A Travellerspoint blog

Nouvelles rencontres, nouveaux amis, nouveau départ!

semi-overcast 35 °C

Comment qualifier les dernières semaines… Je crois que les deux mots les plus justes, bien qu’il représente jusqu’a un certain point des opposés, serait tristesse et fête.

Tristesse car depuis la fin de ma formation (11 juillet 2008) c’est le néant du côté de mon partenaire. Plusieurs coups de téléphone et mail, tous restes avec la réponse : « on communique avec toi dans les prochains jours pour te donner l’horaire ». Finalement a 5 jours de mes vacances, je me suis fais dire, « profite de tes vacances (9 au 19 aout) et on va voir après ». Mais entre temps, du 11 juillet au 9 aout, je dois admettre que le moral n’était pas trop fort, seule des journées entière à la maison à rien faire, c’est long longtemps. De plus, comme Bamako est une ville qui n’a pas beaucoup d’attraction… il est donc difficile d’occuper son temps des jours et semaines durant. Cette déprime a également crée quelques tensions entre Youssouf et moi, car il ne pouvait pas comprendre que je sois déprimé a être payer, mais a rien faire à la maison. J’avais beau lui expliquer que je ne suis pas venu pour rien faire, mais plutôt pour venir chercher de l’expérience et surtout de nouvelles compétence et renforcé celles que je possède déjà… Bref, plus notre relation avance plus certaines réalités culturelles nous rattrapent!

Samedi le 19 juillet Annie et Julie ont organisées une grande fête, avec l’aide de nos amis africains, pour le simple plaisir de faire une fête. Dès le début de la soirée je suis allé leur donner un coup de main avec la cuisine. Bien que la pluie a menacer le tout en début de soirée, la fraicheur a permis de simplement plus apprécier la fête. Tous étaient au RDV (les coopérants du programme) ainsi que plusieurs de nos amis maliens et africains. Un méchoui de mouton, du couscous, l’alcool et même un bar man au nom de Pitha nous a fait de super drink à des saveurs typiquement africaines.
IMG_0308.jpg
Certains de nos amis africains artistes avaient même profités de l’occasion pour présenter des toiles et autres objets d’arts comme une mini exposition, ce qui a donné un rythme très « class » a la fête. Finalement, c’était une super fête, très bien réussi, qui à fini une fois de plus aux petites heures du matin.
IMG_0315.jpg

Mardi le 22 juillet une nouvelle canadienne est arrivé chez moi pour 6 semaines. Andréa de son prénom est arrivé avec l’ONG canadienne SOCODEVI pour faire une analyse de la situation de l’égalité homme/femme dans les coopératives pour la quelle l’ONG est partenaire. Généralement SOCODEVI place ses coopérants dans des appartements, mais elle ne voulait pas être seule, et bon, je ne sais trop comment (je pense que cela est via un des chauffeurs du CECI), le directeur a eu mon nom et donc la voila chez moi. Jusqu'à présent ça va plutôt bien, rien à voir avec mon dernier locataire.

Toute la semaine a été dédié a réviser un document que je fais pour le CECI et ses partenaires en suivi et évaluation ainsi qu’au questionnement « Dois-je prolongé ou pas mon contrat? ». Finalement mercredi le 23 juillet j’ai décidée que non, je rentre donc sur Montréal le 14 septembre – a moins de trouver le job de mes rêves d’ici là, ici a Bamako. Je dois admettre que j’ai un peu l’impression de perdre mon temps avec le partenaire…. Donc aussi bien rentrée au pays et essayer de trouver un boulot pour quelques temps a Ottawa ou Montréal. Certes, j’ai déjà la boule dans la gorge quand je pense que je vais laisser plusieurs personnes que j’aime et apprécie derrière moi, mais bon… ainsi va la vie! Comme ont dit celle-ci est un cycle d’au revoir et de retrouvaille… Je maintien mon désir de travailler en Afrique, et particulièrement en Afrique de l’ouest et francophone, donc les chances que je revienne au Mali sont quand même considérable à très élevé.

Samedi le 26 juillet Julie, Oumar, Andréa et moi sommes allé manger de bons hambourgeois au Café Broadway, suivi d’une soirée bien arrosée au Diplomate, la ou le samedi soir JEBBE 5 joue. Nous sommes presque rendu de vrai groupie, ont sait exactement la ou il joue selon les soirs…. C’est un peu grave notre affaire… mais il est tellement bon, et quand même il a un certain charme!

Mardi le 29 Juillet, en fin de journée Julie et moi sommes partie au grand Marché, acheter des trucs de filles (des baya-baya!), et avons fini au Bafing/Chez Imbrim (resto simple et sympa de Bamako) après un bon petit souper, nous avons subitement eu le désir de boire un martini. Bon, il y avait l’alcool mais pas les olives, et la voici les joies du Mali, nous avons commissionnés un petit pour qu’il aille nous acheter un pot d’olive verte… 15 minutes plus tard nous avions nos martinis inondés d’olives vertes et partagions la table avec un rasta men d’origine malienne vivant maintenant a Ste-Thérèse! Les discussions étaient fort intéressantes et en prime il nous a donné un CD de percussion de son pot – et vraiment le CD est pas mal du tout!

Jeudi le 31 juillet est la Journée Pan-Africain des Femmes, je me suis donc rendu, dès le matin au Palais de la Culture pour participer avec Julie et les femmes de son ONG a cette grande activité. C’était quelque chose, des milliers de femmes tous habiller en pagne roses super motiver à améliorer la condition des femmes, il y avait des concours de cuisines, des démonstrations de four et d’outils et autres truc de cuisine. Sans oublier des discours et encore des discours et d’autres discours…

IMG_0371.jpg

En fin de journée Julie et moi sommes partie à la Fezenda rejoindre Mame et Pitha question de finaliser quelques détails sur mon voyage. Les détails et quelques coups de téléphone plus tard, tout était régler et je ne sais trop comment mais une fête méga génial a débuter, quelques amis africain (car ils sont tous du Sénégal et du Burkina Faso) se sont joint a nous et ainsi nous avons tellement rie, parler, et discuter a en perdre le temps… il était passer 3am du matin quand nous avons regarde nos montres… trop compliqué et surtout « dangereux » (a cause des policiers qui demande de l’argent pour tout et rien) pour rentrée respectivement chez nous à une telle heure, nous avons été gentiment invité a poursuivre la soirée chez Pitha ainsi tous ensemble attendre le soleil pour rentrée…. Vraiment je vous assure j’ai jamais passé une soirée/nuit aussi agréable. C’est gens sont certainement les plus simplement et aimable que j’ai connu. Non seulement ils sont passionner de leur boulot, de l’art mais ils ont une grande écoute, un sens simple et joviale de voir la vie, et ont peut vraiment parler de tout et de rien avec eux. Bref, une soirée, pour ne pas dire une nuit qui va surement faire partie de mes top 10 malien.

Vendredi le 1 aout au soir c’était le souper de départ des stagiaires QSF, pour souligner le tout nous nous étions réunis au Savana, là ou JEBEE 5 joue le vendredi! Après un bon repas, avoir bien dansé et rigolé la gang de Sénégalais et Burkinabé sont venu nous rejoindre et avons une fois de plus poursuivi la fête jusqu’aux petites heures du matin.

Après 2 jours de fête intense, le samedi a été dédier au repos, et au cours de cuisine québécoise 101 pour Aïsha. Comme elle va être avec la famille de Christine qui arrive au Mali quelques jours avant mon départ, je lui ai recommandée ma bonne. Mais afin d’être certain qu’elle soit a la hauteur, j’ai proposé a Aïsha de passer en revu des plats canadien avec elle, ce que nous avons fait un bon3h de temps... Résultat mon congélateur est plein a craquer de bouffe québécoise – lasagne, pâté chinois, pain aux bananes, humus, etc.

Le lendemain, dimanche le 3 aout, c’était l’anniversaire de Julie. Pour l’occasion elle c’est organiser avec l’aide de nos amis africain une super fête a sa nouvelle maison de Falagié. Méchoui de mouton, frittes, aloco (plantin), bières, etc. Une fois de plus cela fut une super soirée, je me suis même fait offrir une robe par LE couturier de Bamako (Pape Fale) ainsi qu’un sac de la part de son apprenti Mamadou. Sac qui en fait provient à même de la chemise de Pape Fale…. Il y avait une broderie de deux personnages au dos de la chemise que j’aimais beaucoup et à la blague j’ai dit qu’on devait couper la chemise de Pape et me faire un sac. Quelques heures plus tard lorsque Pape a ouvert une bouteille de vin rouge, une grande partie de celle-ci c’est retrouver sur sa chemise de basin blanche!!!! J’attends toujours le sac, mais je suis confiante que Mamadou va tenir sa parole.
IMG_0452.jpg

Le mardi 5 aout, Julie, Annie et moi sommes retrouvé pour partager un gâteau au fromage que j’avais fait afin de souligner l’anniversaire de Julie ensemble ainsi que pour entendre les aventures du voyage d’Annie au Sénégal. Quelle soirée de rire et de bonheur. Le lendemain, en fin de soirée nous nous sommes tous réunis au Fezenda Annie, Julie, Pape Fale, Mamadou, Mame, Pitha et moi pour une fois de plus entendre les histoires d’Annie au Sénégal et surtout faire rêver les deux sénégalais du groupe. Vraiment, plus je passe de temps avec ce groupe d’amis, plus je les appréciés. Ces gens sont tellement joviaux et intentionnés par la vie. En leur présence tout devient complètement fou, drôle et au dernier des degrés du sérieux….

Il va sans dire que l’attitude de Youssouf également grandement changé depuis que je fréquente ces gens, ici les hommes sont extrêmement possessif surtout si leur copine est blanche. Mais ce qui est difficile de part et d’autre à comprendre dans notre relation est que comme dit et redis il est très difficile pour une fille de se faire des amiEs ici. Les filles de notre âges sont généralement marié – donc impossible pour elle de sortir le soir, sinon elles sont prisent dans les tâches ménagères pour la grande famille ou bien on déjà fondé leur famille et s’occupe de leurs enfants, ou encore elles ne se tiennent pas trop avec nous car c’est bien connue les blanches on la cote pour venir « voler » les bons mecs!

Les deux derniers jours avant mon départ pour les vacances je suis allé aider Pitha a son atelier pour compléter son dossier de candidature pour venir a Université Laval pour suivre une session de cours en art moderne (peinture et sculpture) suivi d’une exposition sous le thème "l’œil du poisson". Je dois dire que l’ordre et les papiers ne sont certainement pas son fort, mais bon, dans tous les cas nous avons été capables de faire desmontages de photos et de documents de présentation avec un grand professionnaliste (je m’impressionne moi-même). Ces dernières journées ont également servi a finaliser quelques détails pour le voyage et bien sure a faire les bagages.

Le jeudi soir Julie, Annie et moi sommes allées au Bademba le grand cinéma de Bamako voir le film Sex and the City. Bon en français de France… c’était vraiment pas drôle, même que je me suis surprise a plusieurs reprises a me dire en anglais ce qui devrait être dit et là a ce moment j'avais des sourires un coin. Mais ont pouvait dire que c'était une copie piraté, car vraiment a certain moment on voyait clairement les micros ou encore les caméras! Et comment le Mali peut avoir ce film a l'affiche quand il est même pas encore sortie, selon certain dire, en France!!!!

Voila ma prochaine entrée sera a mon retour de vacance…..

Posted by Oumou 10:12 Archived in Mali Tagged volunteer

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint